ORL


Certains bébés n’arrivent pas à prendre le sein, ou bien le prennent mais font très mal à leur mère. De plus, ils ont du mal à obtenir suffisamment de lait pour leur croissance.
Quand on regarde la bouche de ces bébés, on peut parfois remarquer que la langue ne bouge pas normalement vers l’avant. Quand on regarde sous la langue, on s’aperçoit qu’une fine languette de peau attache la langue au plancher de la bouche, c’est ce que l’on appelle un frein de langue.

Avoir un frein de langue est normal, ce n’est pas un problème en soi. Mais quand ce frein est trop court, trop serré ou pas assez élastique, il gêne le mouvement de la langue et empêche l’allaitement de bien se passer.
Par la suite, un frein de langue peut poser d’autres problèmes comme des difficultés de prononciation, un mauvais placement dentaire ou une gêne à la respiration nasale.

Quand un frein de langue pose ce genre de problème, il est courant de le sectionner. Chez un bébé, ce geste est très peu douloureux car le frein est très peu innervé. Et cela ne doit pas ou très peu saigner car le frein de langue n’est pas ou très peu vascularisé (on ne sectionne jamais un frein de langue vascularisé).
C’est en général un ORL qui se charge de ce geste mais tous les ORL ne le font pas ou bien ne coupent pas tous les types de frein de langue.

Nous sommes donc particulièrement heureux de pouvoir travailler avec un professionnel qui connait bien ce problème et sait poser le bon geste.
Le Dr Feredj est un ORL expérimenté sur cette question. Il vient travailler au Centre allaitement Véronique Darmangeat tous les jeudis.

Prendre RDV ou nous contacter

Dernière mise à  jour : 7 juillet 2017 par Véronique Darmangeat